Quelle quantité de CO2 émet-on lors des voyages?

14.06.2021
01/2021

Comment concilier une envie de voyager avec l’écologie ? Pour savoir, il faut d'abord avoir une idée de ce qui « mange » combien d'énergie.

Les calculateurs en ligne sur Internet fournissent des informations. Ils calculent et comparent les émissions des différents moyens de transport.

Le trajet d’environ 1000 km entre Berne et Hambourg, par exemple, peut être parcouru en avion, en voiture, en bus longue distance ou en train. Le graphique montre que les voyages en avion produisent presque trois fois plus de CO2 que les voyages en voiture, en fonction bien sûr de l’efficacité énergétique de la voiture, c’est-à-dire s’il s’agit d’une voiture électrique ou de la quantité d’essence qu’elle consomme.

Les voyages en train ou en bus longue distance émettent le moins, le bus étant encore meilleur que l’IC/ICE. En effet, les bus longue distance sont généralement très fréquentés.

Les avions seraient encore plus dommageables pour le climat s’ils n’étaient pas aussi très bien remplis, et même en voiture, le nombre de personnes qui voyagent joue un rôle. Pour ce calcul, on a supposé que deux personnes se trouvaient dans la voiture. L’utilisation des moyens de transport joue donc un rôle majeur dans l’équilibre.

Dans le graphique suivant, les émissions de la voiture personnelle correspondent à 100 %, car les autres moyens de transport sont mesurés par rapport à elle.

Soit dit en passant, le calculateur tient compte non seulement du CO2, mais aussi d’autres émissions de gaz à effet de serre, comme le protoxyde d’azote et le méthane. Il détermine donc non seulement le CO2, mais aussi ce que l’on appelle les équivalents CO2.

Émissions de CO2 pour un trajet de 1000 km