«Les Apartés» en mutation

02.03.2022
01/2022

Depuis 1964, nous publions quatre fois par an dans «Les Apartés» des articles sur des thèmes qui nous tiennent à cœur en rapport avec notre culture d’entreprise et notre stratégie. Ce journal interne a reçu son nom dans l’intention de rompre le flux du quotidien avec des notes «à part» et d’attirer ainsi l’attention sur des principes fondamentaux ou sur des choses qui ne devraient pas être ignorées. Au fil du temps, «Les Apartés» ont subi plusieurs transformations, et ils se transforment à nouveau. Comme vous pouvez facilement le constater, le design de la revue interne a fortement changé, en même temps que notre nouvelle identité visuelle, en vigueur depuis l’automne 2021. La composition du contenu des thèmes et leur présentation sont également fortement modifiées. En revanche, le format épuré et clair est conservé et «Les Apartés» continuent de parler du groupe Stämpfli, de ses valeurs, préoccupations et de l’environnement. L’accent est mis sur les personnes qui nous accompagnent dans notre quotidien professionnel, conformément à notre principe «Communication – d’homme à homme». L’équipe de rédaction et de conception est composée de collaboratrices et collaborateurs du groupe Stämpfli, la plupart des textes et des images sont également «faits maison»; «Les Apartés» sont donc un produit Stämpfli de bout en bout. Le thème de la durabilité constitue le point fort de ce numéro, ce qui correspond bien à notre culture. La durabilité est malheureusement devenue une notion un peu floue. Pourtant, ce thème est ancien, il a été fondé il y a près de 200 ans déjà dans la sylviculture: ne pas exploiter les forêts plus qu’elles ne peuvent repousser. Aussi banal que ce principe puisse paraître aujourd’hui, il est fondamentalement juste et peut être appliqué à d’autres domaines vitaux. En règle générale, il ne faut pas utiliser les ressources plus qu’elles ne peuvent être renouvelées, et les bénéfices doivent toujours compenser les pertes, sinon nous exploitons les réserves de l’entreprise. Il convient de prendre soin des travailleurs et de ne pas les exploiter, mais de les considérer comme des personnes à part entière et de leur permettre de trouver un équilibre de vie2; nous devons pouvoir nous reposer dans la même mesure que nous fournissons des prestations. La durabilité tente de comprendre globalement les conséquences à court et à long terme d’une décision, comme cela caractérise notre culture d’entreprise depuis des décennies et comme nous l’avons inscrit dans notre charte3. Cette attitude nous aide à tirer parti du changement permanent et, espérons-le, à relever les grands défis à l’avenir également.

1 Les Apartés: annotation ou référence en marge d'un document; note marginale.

2 Nous parlons d’équilibre de vie et non d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Cette dernière considère le travail comme quelque chose qui se passe en dehors de la vie. C’est un contre-sens.

3 Notre charte